Rentrée 2014 - 2015.

Article 1er .

           La formation musicale (solfège) étant considérée obligatoire, le total des cotisations solfège et instrument est dû par chaque élève étudiant un instrument.

 Toutefois, un élève pratiquant solfège et instrument sur deux cycles différents se verra appliquer la tarification du cycle instrument.

 Aucun élève ne peut être dispensé du paiement des cotisations sous prétexte qu'il a manqué des cours.

 

La démission d'un élève n'entraîne pas le remboursement de son adhésion annuelle,

 

Article 2. 

Le règlement des cours de l’élève à l'école de musique est à donner dans son intégralité le jour de l'inscription pour que celle-ci soit validée. Il est à la convenance du souscripteur soit annuel, soit en 3, 5 ou 10 chèques. Les dates de débits des chèques peuvent être le 5, 15 ou 25 de chaque mois. Les droits d’adhésion font l’objet d’un seul règlement non fractionné. Tout élève désirant quitter l'école de musique en cours d’année ne fera l’objet d’aucune demande de remboursement, sauf cas grave, longue maladie ou mutation.

 

Article 3. 

Les règlements mensuels par chèques ou espèces ne sont pas autorisés sauf pour la période d’essai des nouveaux élèves. Ils sont toutefois limités à deux mois maximum. L’engagement pour le restant de l’année est concrétisée par l’acquittement du solde restant dû.

 

Article 4. 

Les élèves sont tenus d'assister régulièrement aux cours auxquels ils sont inscrits. En cas d'absence, même de dernière minute, l'élève devra prévenir son professeur. Dans ce cas, le professeur n'est pas tenu de remplacer le cours.

Les cours collectifs ne peuvent être remplacés sauf sur proposition du professeur.

                       Les cours ne sont pas publics.

 

Article 5. 

Chaque élève devra, au sein de l'école de musique, témoigner d'une conduite parfaite, effectuer ses déplacements ainsi que ses moments d'attente dans le silence afin de ne pas gêner le déroulement des cours. Tout écart de conduite pourra entraîner le renvoi de l'école.

 

Article 6. 

Toutes dégradations effectuées par un élève sur le matériel ou les locaux de l'école de musique entraîneront des sanctions envers cet élève ; ses parents devront s'acquitter des frais occasionnés à la hauteur du préjudice.

 

Article 7. 

Les parents sont tenus d'amener leurs enfants à l'heure prévue pour leurs cours et de les reprendre à l'issu de ceux- ci.

 

Article 8. 

L’association n'est pas responsable des enfants en dehors de leurs heures de cours et des locaux. 

 

Article 9. 

La pratique de la musique d'ensemble à la Lyre Briarde est une activité complémentaire et nécessaire pour tout élève de l'école de musique. L’objectif de l’école étant d’assurer l’avenir de l’association, il serait souhaitable que les élèves d'un niveau d'instrument déterminé et sur décision des responsables, en concertation avec les professeurs, participent aux ensembles musicaux de l’association (répétitions, concerts et autres). 

 

 

ENSEIGNEMENT

 

Article 10. 

Chaque professeur enseignant devra assurer ses cours (au nombre de 30 cours par année) selon un programme établi en début d'année scolaire et modulable, s'il y a lieu, en cours d'année selon les besoins du professeur ou de l’association.

En cas d'absence du professeur, le cours sera remplacé par celui-ci à une date ultérieure.

  

EXAMENS ET PROGRESSION DANS LES NIVEAUX

 

Article 11. 

Le niveau musical de chaque élève sera évalué, en fin d’année, par un examen annuel de la Fédération des Musiques de France. Des mentions seront décernées selon les résultats. Le passage au niveau conjointement supérieur ne sera possible qu'à partir d'une 1ère mention. Dans le cas d’une 2e mention ascendante, le niveau supérieur ne sera possible qu’avec avis favorable du professeur. Un élève ne pourra passer deux niveaux conjoints d'examens, qu'à la condition d'avoir obtenu une 1ère mention dans le niveau le plus faible.

 

Vu le Conseil d’administration